AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les massacre des calamariens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Nightmare
Sith'ari, Seigneur Noir des Sith et Frère de DarkNight
Sith'ari, Seigneur Noir des Sith et Frère de DarkNight
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 22
Localisation : Rêves
Race : Sith'ari
Planète d'origine : Naboo
Style de combat : Non déterminé
Date d'inscription : 19/05/2008

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Les massacre des calamariens   Jeu 24 Juin - 20:58

Le Seigneur noir des Sith et sa disciple Taha débarquèrent en secret sur Mon Calamari. Là, le Sith parla ainsi:

"Taha, pour me prouver ta puissance, tu dois massacrer cent calamariens peu importe la façon, et tu peux également tuer les femmes et les enfants. Si tu survis, je t'enseignerai les secrets du côté obscur. Toutefois, sache que je ne t'aiderai pas. Tu seras seule face à leur fureur."

Mais, bien qu'il ne comptait pas l'aider, Dark Nightmare se tenait prêt à combattre, car il sentait une autre présence, peut-être un Jedi... Il ne laisserait pas son apprentie périr face à un de ces hérétiques...

_________________

Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sith.forumsactifs.com
kalak regan
Chasseur de Primes Mandalorien
Chasseur de Primes Mandalorien
avatar

Nombre de messages : 11
Race : Mandalorien
Planète d'origine : Kashyyyk
Style de combat : Pisot-blaster, vibro lame et tout un arsenal
Date d'inscription : 23/06/2010

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   Ven 25 Juin - 17:19

Kalak venait d'effactuer pour le compte de soleil noir un assassina sur la personne d'un rebelle vivant sur Mon Calamari, il se préparait à repartir à bord de son vaisseau quand il apperçut deux vaisseau se posaient plus loin, il rentra le fusil de précision qu'il avait utilisé pour abattre sa cible et s'empara de son fusil à pompe avec son équipement standard (2 blaster westar, 1 blaster dl-44, 1 blaster s-5, une mitrailleuse blaster fettet vibro-lame.) en suite il monta sur sa moto-jet et parti en direction de l'endroit où les deux vaisseaux avaient atterrit.

Traversant très rapidement les vastes paysages de mon calamari le mandalorien arriva finalement à destination, là il éteignit sa swoop et s'allongea pour observer les arrivants, il apperçut deux personnes dont une avec une armure étrange, les deux porter un sabre laser. Kalak avait déjà abattu des jedi, des padawan et un chevalier jedi avec grandes difficultés. Kalak allongé dans son buisson observait les deux sith.


Dernière édition par kalak regan le Ven 25 Juin - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jedicommando.forumsactifs.net/forum.htm
Jaden Korr
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 22
Localisation : La ou vous me voyez
Race : Humain
Planète d'origine : Utapau
Style de combat : Shii-Cho, Makashi, Soresu, Ataru, Sokan.
Date d'inscription : 24/10/2009

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   Ven 25 Juin - 17:36

Jden venait de sortir de l'hyperescpace avec ses deux autres x-wing et atterit sur Mon Calamari. Les appareils se posèrent sans difficulté sur une plage, la mer s'étendait à perte de vue. Jaden sortit de son vaisseau et respira l'air pur de la planète :
- Soldats, établisé un petit campement eet prévenait la base que nous sommes bien arrivé.
- Oui général!

Jaden commença à marcher au alentours, il parla avec diverses mon calamariens certains lui expliqué que des rumeurs sirculer sur des meutres inéxpliqué et d'autre sur la présence d'un jedi sur Mon Calamari.

"C'est donc ceci que j'ai senti en arrivant... Il n'est pas seul mais les autres sont plus... Maléfiques."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://americanfootball.forumactif.org
Taha BelAqua
Apprentie Sith
Apprentie Sith
avatar

Nombre de messages : 19
Race : humaine
Planète d'origine : Naboo
Style de combat : le sabre laser, what else ?
Date d'inscription : 30/03/2010

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   Sam 26 Juin - 18:58

Tout allait si vite pour Taha, d'abord elle tuait ses parents, puis s'envolait pour attérir comme par hasard sur la planète sith, rencontrait deux dark et un empereur, se faisait "enroler" puis se retrouvait sur une planète dont elle ignorait tout jusqu'à l'existence pour, au final, accomplir une mission ou plutôt une osrte de défi et ainsi avoir une chance de devenir sith... Devenir sith, un chevalier du côté obscur de la force, des êtres invincibles et bien plus puissants que les jedis. Depuis combien de temps en rêvait-elle alors qu'elle n'était fille de personne ? Même si la catastrophe avait fait de nombreuses victimes jamais elle ne lui serait assez reconaissante, bien que là encore il s'agissait d'un sentiment qu'elle ignorait.
Toutefois, pour le parvenir, elle devrait d'abord tuer 100 calamariens. Ca serait facile car après tout ce n'était qu'un chiffre. Et pourquoi aurait-elle pitié ou remord ? Elle ne les connaissait pas. Avec le sabre laser que lui avait passé son... maître ce serait simple comme bonjour. Bien que Taha n'avait jamais manié cet arme elle en connaissait le fonctionnement. En fait ce n'était bien plus difficile de se battre ainsi qu'avec les batons qu'elle utilisait depuis son enfance.Un coup à droite, puis à gauche, une tête en moins, un coeur arraché, on tranche le bassin, on les étrangle comme des porcs, et pourquoi pas les écarteler ?

Taha entra dans la première "habitation". Et croyez moi ou non quand vous voyez l'endroit il est normal de se demander s'ils sont vraiment doté d'un cerveau... Ces êtres sont loin d'égaliser les humains. La chose où on dort, mange, joue et passe la plupart de son temps, était déserte, et la jeune femme eut beau faire le tour d'une vigntaine d'entre elles, elle ne trouva personne. Lorsqu'elle entendit des cris et des pleurs, elle s'orienta vers la source et arriva dans une grande place. Une soixantaine d'indigènes y étaient présents. Surtout des enfants et des femmes, agenouillés auprès d'un nombre incalculables de morts. De temps en temps des hommes emmenaient d'autres corps. Et quand une femme reconnaissait un proche que ses lamentations étaient bruillantes ! Pour la première fois Taha hésita. Tuer 100 personnes de plus serait un massacre ! Ils avaient déjà tellement soufferts avec cette catastrophe. Mais si elle refusait cette mission elle ne serait jamais sith. Taha jouait son avenir alors qu'importait la vie de ses animaux à peine humanoïde ? Et puis si elle ne le faisait pas c'est elle qu'on décapitera, alors elle s’avança et décapita le premier homme qu’elle rencontra. Sa tête fut projetée sur l’épaule de sa voisine qui, saisie par la terreur, se figea sur place.

Taha s’était trompée. Tuer sa première proie lui avait demandé tellement d’effort de volonté qu’elle s’en sentait vider. Elle n’avait plus la force d’en tuer, aussi bestiaux qu’ils soient. Mais son maître le lui avait ordonné (elle était tellement indécise que ce mot de hiérarchie ne lui posait plus aucun problème). Qu’avaient fait ces êtres pour qu’on désire autant les voir souffrir ?


* Arrête de réfléchir Taha. Si le maître l’ordonne alors fais-le. * pensa-t-elle.

La jeune femme savait que le temps jouait contre elle, car il ne suffisait pas de les tuer. Son maître désirait certainement en plus tester son mental et son aptitude à obéir aux ordres, alors elle tua la femme apeurée.

Tous ne tardèrent pas à réagir. Sous quelques cris (mélange entre cris de guerre et cris de terreur) la totalité, mains nues, ravie de pouvoir venger ses morts se jeta sur Taha. Quels idiots ! Quels imbéciles ! Ils avaient sacrifié leur vie pour aider leur assassin. Tout état d’âme de la jeune femme s’était envolée. Pour elle c’était eux qui avaient désiré cette tuerie. Elle n’était plus responsable. Ce n’était plus du massacre mais un épurement de la société. Elle purgeait le monde en le débarrassant de ces insectes sans cervelle. Avec son sabre laser, elle les repoussait à chaque fois, coupant par ici, par là, des oreilles, des mains, des pieds. Tuant le maximum de calamariens à chaque charge. Toutefois ils continuaient à charger. Qu’espéraient-ils ? La multitude n’est pas synonyme de victoire. Enfin plus personne ne vint à la charge. 31 morts. Il en manquait onze (quand elle était arrivée dans la place elle en avait compté soixante-deux donc vingt enfants).


*Je dois me fier à la force. Ils ne peuvent pas être loin.*

C’était vrai. Elle les avait tous blessé, à part les plus petits qui ne trouvaient rien de mieux à faire que de geindre. Les femmes incapables d’affronter la mort devaient se cacher parmi les corps. Mais encore trop novice dans la matière, elle ne se sentait pas capable de les retrouver simplement en observant. Ces cloportes devaient être habitués à l’hibernation. Il ne lui restait plus qu’à enfoncer son sabre dans le ventre de tous en procédant par méthode… à part si… Oui c’était ça ! Elle avait trouvé comment les trouver tout en s’amusant. En plus elle ferait taire ces plaintes incessantes et insupportables. Taha s’approcha des enfants et sans crier gare en tua trois. Satisfaite elle saisit l’un d’eux par la peau du dos et se retourna vers les corps.

- Si vous ne vous montrez pas je fais souffrir ces gosses jusqu’au dernier. Puis après qu’ils aient rendu leur dernier cri je les tue. Désirez-vous une démonstrations ? 

Intérieurement Taha espérait que la menace suffirait. Tuer trois bambins avait déjà été assez difficile. Ce n’était pas comme avec ces femmes et hommes, eux, ils n’avaient aucun moyen d’échapper à leur sort et sans doute ne comprenaient-ils pas ce qui leur arrivait. Des êtres encore innocents.

* Voyons Taha, te trouverais-tu des instincts maternels précoces ? Ils ne sont personne pour l’instant ! Plus tard ils deviendront pareil que leurs parents : des incapables maudits insectes à écraser avec le talon. Kaisse ton côté obscur te guider, laisse-le agir pour toi. Appartiens-lui. Tu n’en seras que plus puissante. Oublie sentiments et sensations. Focalise-toi seulement sur ton but. Deviens une arme.*

Une nouvelle fois, sa « raison » eut raison de ses défenses. Alors elle trancha la jambe gauche du gamin qu’elle tenait dans la main et commença à couper son bras droit quand une femme cria de terreur. Taha se dirigea vers elle et lui tendit sa main ensanglantée pour la relever. La femme la refusa et se leva seule.

- Je ne ferai plus de mal à ton enfant si tu m’aider à trouver tes compatriotes.
- Mon fils ne survivra pas. Laisse-moi l’avoir dans mes bras.
- Si ce n’est que ça je le soignerai mais livre-les moi toutes. Je serai intransigeante sur ce point. Garde ta peine et ta souffrance. Je ne suis ni mère ni rien. Alors ne compte pas sur moi pour compatir. Livre-les moi et je laisserai vivre ton fils en bonne santé.
- Pourquoi te ferais-je confiance ?
- Parce que tu n’as pas le choix. Sinon, tu l’as dit toi-même il mourra.
- Que leur ferez-vous ?
- Voyons tu connais la réponse. Mais c’est ton fils qui vivra… Cela vaut bien la vie de 11 femmes, n’est-ce pas ?


Alors elle dénonça les autres que Taha tua instantanément sous leur impuissance. Mais elle tenait toujours le gamin à la main et revenant vers sa mère elle le tua sans hésitation. La femme pleura, elle avait tout perdu.

- Pourquoi… pourquoi ? Fut la seule phrase intelligente qu’elle prononça.
- Tu apprendras comme ça qu’il ne faut jamais faire confiance à un parfait inconnu. Je ne pouvais le laisser en vie. Il serait devenu comme vous autres sinon, une vraie erreur de la nature.
- Tu… tuez-moi !
- Oh non ça ne serait pas marrant. Tu m’as aidé après tout. Je te laisse en vie.
- Non, tuez-moi par pitié. Si vous avez un cœur tuez-moi ! Je ne pourrai plus vivre après toute cette horreur.
- Hum… dis-moi ou pourrais-je trouver d’autres calamariens et je te tuerai.
- Tuez-moi !
- Réponds vermine !
- A… a la prochaine place. En… en sortant ici tournez à gauche, puis à droite, et encore à gauche.
- Merci.


Alors Taha tourna les talons, mais la femme se jeta à ses pieds.

- Vous… vous avez dit que vous me tuerez.
- Comme j’ai dit que je tuerai ton fils.
- Tuez-moi !!! Par pitié.
- Tu auras beau ramper sur toute la distance que tu désires jamais je ne le ferai.
- Tuez-moi.


A bout de patience Taha lui coupa les deux jambes et les deux bras, de sorte de ne laisser que son buste. Puis se dirigea vers l’endroit indiqué après avoir tué les
autres enfants. 61 morts… Encore 39 et peut-être aura-t-elle la chance de devenir un sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalak regan
Chasseur de Primes Mandalorien
Chasseur de Primes Mandalorien
avatar

Nombre de messages : 11
Race : Mandalorien
Planète d'origine : Kashyyyk
Style de combat : Pisot-blaster, vibro lame et tout un arsenal
Date d'inscription : 23/06/2010

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   Sam 26 Juin - 20:03

Kalak avait observé pendant un petit moment les deux sith discutés, la fille se dirigea vers un village Mon Calamariens Kalak suivit les déplacements de la jeune sith jusqu'au village où il admira unze magnifique scène de massacre, les Mon Calamariens étaient vraiment fou, il se jetaient sans arme sur une apprenti sith armée d'un sabre laser.

Les têtes et membres des habitants tombaient très vite sur le sol déjà ensanglanté, après avoir massacré nombres d'habitants la Sith s'adressa aux cadavres, trop loin pour entendre les paroles Kalak se contenta d'observer, la sith finit par dénicher une survivante puis alla abbatre d'autres personnes allongés au sol. Ensuite la jeune fille partit vers un autre endroit.

Le mandalorien s'apprêtait à la suivre quand en se retournant de justesse il esquiva un coup de la part d'un Mon Calamrien enragés, le chasseur de primes esquiva plusieurs coup avant de dégainer sa vibro lames et d'abbatre son aggresseur.

Le chasseur de primes descendit de sa cachette et repartit sans couverture à la recherche de la sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jedicommando.forumsactifs.net/forum.htm
Jaden Korr
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 22
Localisation : La ou vous me voyez
Race : Humain
Planète d'origine : Utapau
Style de combat : Shii-Cho, Makashi, Soresu, Ataru, Sokan.
Date d'inscription : 24/10/2009

Feuille de personnage
Armes:
Equipement:
Divers:

MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   Lun 5 Juil - 11:28

Jaden scruté l'horizon en faisant des petits tour avec son x-wing, il remarqua plus de mort et de pleurs qu'autre chose...
"C'est affreux, les siths sont vraiment sans cœur, même des enfants il tue tout le monde..." Pensa-t-il.

Il descendit et se posa à la lisière d'une foret près de la mer et se déplaça un peu dans les environs pour cherchez quelque chose, après plusieurs heure de recherche il finit par trouvé un appareil, un yt-1300 posé, il alluma son sabre et tourna un peu autour il ne remarqua rien il entra donc dans l'appareil et s'aperçut qu'il était vide, il mis hors service son arme et sortit du vaisseau, il passa sa main dans l'air et sentit grâce à la force des meurtres au loin, il se mit à marché vers l'endroit voulut discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://americanfootball.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les massacre des calamariens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les massacre des calamariens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Massacre ~~ (Gentils,Méchant,Lilith,Vita,Tamao VIP! *SBAF*)
» Massacre par les Nations Uni en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Nibiru RPG / Guerre des Races: Calimo RPG :: Nibiru RPG :: Mon Calamari-
Sauter vers: